samedi 14 décembre 2013

Blanc manger au coco tout simple à ma façon





Longtemps que je n'avais pas fait de nouvelles recettes.
C'est comme souvent en vue d'une animation à la bibliothèque que je me suis remise en cuisine.
Noël cette année étant sous le thème du soleil, et plus particulièrement des Antilles, j'ai d'abord cherché l'inspiration dans le livre de Suzy Palatin (Gourmande et créole).
Le blanc-manger m'a paru le plus gourmand et le plus simple.
Ensuite, bien entendu, j'ai mixé un certain nombre de recettes et fait plusieurs essais, mais toujours avec agar-agar car je n'utilise jamais de gélatine depuis très longtemps.


2 g (un sachet) d'agar-agar 
400 ml lait de coco 
397 g lait concentré sucré (1 boite)
1 cuill café cannelle
1 zeste de citron vert (ou jaune, ou pas !)
100 ml de noix de coco râpée
De la cannelle


Dans une casserole, délayer l'agar-agar avec un peu de lait de coco froid (si c'est trop épais, ajouter un peu d'eau pour bien délayer).
Ajouter le lait de coco et le lait concentré, puis la noix de coco râpée.
Mettre le zeste de citron vert (je n'en ai jamais, je mets soit un zeste de citron jaune, soit rien selon les ressources de mon frigo !)

Porter à ébullition et faire bouillir environ 4 mn en remuant souvent.

Verser au choix dans un moule de la forme souhaitée, ou dans des mini moules pour faire des bouchées.
Saupoudrer de cannelle en poudre (avec un petit chinois, c'est pratique) et laisser bien refroidir avant de démouler.

Si vous faites des bouchées à manger avec les doigts, les préparer au minimum la veille et les démouler un peu à l'avance pour qu’elles aient le temps de sécher.
Se garde très longtemps au frigo, mais bien sûr, c'est meilleur frais.

               
       Avec la cannelle à l’intérieur, ce n'est plus blanc.

Toutes les recettes antillaises que j'ai trouvées ne comportaient pas de noix de coco râpées, et la cannelle était intégrée aux ingrédients.
Mais dans ce cas, le blanc-manger n'est plus blanc du tout, la cannelle étant un bon colorant.  
C'est pourquoi j'ai opté pour la parsemer après cuisson.
La noix de coco n'est donc pas obligatoire, mais le contraste avec la texture lisse du mélange est agréable.

Si vous aimez les desserts peu sucrés, essayez de diminuer la part de lait concentré sucré. Ça ne devrait pas trop modifier la texture il me semble. Je n'ai pas encore testé.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire